Du désaccord au conflit Partie 2

Deuxième marche : La menace

Une fois que nous sommes sur la première marche, dans cette bataille d’arguments très rapidement, lorsque nous voyons que l’Autre en face de soi n’est pas prêt à accéder à notre demande nous montons la deuxième marche. La marche de la menace.

Le mot menace peut effrayer, je le concède. Définissons-le ! Lorsque l’on menace autrui nous lui indiquons notre intention de lui nuire, nous essayons de le contraindre à agir contre son gré. Synonymes : avertissement, chantage …

Si nous réfléchissons il y a forcément des situations où, dans le but d’obtenir ce que nous souhaitons nous mettons en œuvre un chantage affectif.

"Tout comme les arguments appellent les contre arguments, les menaces/le chantage/les avertissements- appellent en retour les mêmes attitudes. "

L’autre se sentant attaqué va avoir une réaction défensive pour protéger son intégrité et menacer en retour.

Comme pour tout, l’exception existe et oui !! Dans certaines situations la menace peut être efficace. Pour cela il faut des conditions nécessaires : un rapport de force disproportionné et un enjeu faible.

Soyons vigilant ! C’est sur cette seconde marche que tout bascule. Il est encore possible de faire marche arrière pour apaiser la situation et permettre un échange.

Souvenez-vous la loi de Newton « Pousse le il te repousse », « Menace le il te menace ». C’est une réaction naturelle de défense.


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square