Du désaccord au conflit Partie 1

Du désaccord au conflit… il y a trois marches

Le mécanisme est bien précis.

Identifions le pour ne plus se laisser surprendre et pouvoir le déjouer.

Première marche : L’argument

J’exprime une demande, un souhait, une envie qui m’est refusé. Je suis alors en désaccord avec l’autre.

Comment réagit une personne qui fait face à un refus ?

Tel un réflexe elle va s’empresser d’argumenter afin que l’autre accepte sa demande. Et nous le savons, chaque argument amène un contre argument. On entre alors dans une bataille d’arguments.

Chacun à son idée, celui qui souhaite une réponse positive est persuader que cela est juste et mérité. L’autre, en face, qui contre argumente est également persuadé qu’il a raison de ne pas accéder à la demande.

Chacun a son idée et n’est pas, à ce moment-là, en état d’entendre l’autre. Il écoute dans le but de répondre.

Pour mieux comprendre regardons de plus près une des lois de Isaac Newton, qui nous dit que:

« L'action est toujours égale à la réaction ; c'est-à-dire que les actions de deux corps l'un sur l'autre sont toujours égales et de sens contraires. »

Cela concerne les objets, autrement dit une force exercée sur un matériaux engendre une force contraire de même intensité. Pour les relation humaines cela est aussi valable.

C’est-à-dire que lorsque j’essaie par tous les moyens de convaincre quelqu’un j’exerce sur lui une certaine force, qui le pousse. Automatiquement il va exercer en sens opposé, c’est-à-dire dans mon sens, une force égale. Si nous revenons à l’exemple de l’argumentation, je vais bousculer l’autre avec mon argument et naturellement, inconsciemment, il va me bousculer en retour en contre argumentant.

« Pousse le, il te repousse »

Quand je pars de ma position et que je tente de l’imposer à l’autre, parce que cela est de mon point de vue juste, je le pousse. Quand je pars de la position de l’autre pour l’amener petit à petit vers moi, je le tire et j’ouvre alors un échange. Face à un refus, afin de rendre possible l’échange il me faut chercher pourquoi il n’est pas d’accord. Qu’est-ce qui est important pour lui pour qu’il dise non.

Bien entendu toute règle à des exceptions. L’Autre trouvera nos arguments pertinents s’ils sont porteurs d’une information innovante qui peut changer les choses et SURTOUT si cela est dans son intérêt.

#Communication

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square